Suite à l’évaluation des effets d’une supplémentation sur 4 mois de 4 antioxydants (vitamine E, sélénium, vitamine C et zinc ayant reçu l’appellation de médicaments orphelins par la commission européenne) chez 53 adultes atteints de FSH en double aveugle contre placebo qui ont montré des effets bénéfiques sur la fonction musculaire, notre équipe en collaboration avec le service clinique du Pr. Mercier (Principal investigateur) conduit un nouvel essai (promoteur: CHU de Montpellier) de plus grande ampleur. Cet essai permet d’adapter les doses en antioxydants, sur une période de 6 ans, au profil patient pour permettre l’individualisation du traitement afin d’éviter une potentielle toxicité et d’optimiser leurs effets bénéfiques sur les performances physiques. Ces travaux sont soutenus par la SATT Occitanie AxLR.