Tournage JoVE du Vendredi 21 Mai 2021

Les techniques du Plateau « Interaction de Biomolécules », sous la responsabilité de Karidia Konate et Sébastien Deshayes de l’Equipe 4 de PHYMEDEXP, ont été en mis en valeur dans le cadre du tournage d’un article vidéo pour le journal :  Journal of Visualized Experiments : JoVE. Ref : Konate K, Seisel Q, Vivès E, Boisguérin P, Deshayes S.  Fluorescent Leakage Assay to Investigate Membrane Destabilization by Cell-Penetrating Peptide. J Vis  Exp. 2020 Dec 19;(166).

2021-05-25T15:45:44+02:0025 mai 2021|

Peptide anti-apoptotique pour la cardioprotection à long terme dans un modèle murin de lésion d’ischémie-reperfusion myocardique

Les maladies cardiovasculaires, et en particulier l'infarctus aigu du myocarde (IDM), représentent la première cause de mortalité dans le monde. Le seul traitement recommandé est la reperfusion du myocarde qui s’accompagne cependant d’effets secondaires appelés lésions d’ischémie-reperfusion (IR). Actuellement, il n’existe aucun traitement pharmacologique des lésions de reperfusion. Dans ce contexte, l’équipe a développé un peptide thérapeutique Tat-DAXX (TD) ciblant la voie d’apoptose extrinsèque Fas-dépendante. Dans une étude à long terme, le peptide TD (1 mg/kg) administré 5 min

2021-03-16T00:44:45+01:0016 mars 2021|

Immaturité du muscle lisse intestinal chez les patients POIC pédiatriques

Les travaux menés par l’équipe ont montré que le muscle lisse intestinal d’un grand nombre de patients POIC pédiatriques présente une diminution dans l’expression des protéines impliquées dans la contraction du muscle lisse intestinal. Cette altération est associée à l’apparition de facteurs qui caractérisent l’immaturité du muscle intestinal et témoignent de sa non-fonctionnalité. Ces observations, qui pourraient expliquer les troubles du transit observés chez les patients POIC, permettent d’envisager de nouvelles pistes d’étude pour mieux comprendre et diagnostiquer le

2021-03-16T00:40:51+01:0016 mars 2021|

LIX1 régule l’activité YAP et contrôle la plasticité cellulaire des tumeurs mésenchymales GISTs

Les travaux réalisés par l’équipe ont montré que l’expression de la protéine LIX1, un régulateur de la prolifération des cellules mésenchymales digestives au cours du développement, est un facteur de mauvais pronostic chez les patients présentant des tumeurs GIST. De façon intéressante, la diminution de LIX1 (ShLIX1) s’accompagne d’une diminution du proto-oncogène KIT, une signature de la malignité des GISTs. En contexte ShLIX1, les cellules GISTs acquièrent des caractéristiques de cellules musculaires lisses différenciées qui sont moins prolifératives et invasives

2021-03-16T00:37:58+01:0016 mars 2021|

Accueil de chercheurs en Janvier 2021

Ce début d’année a été marqué par l’intégration de 4 personnels permanents (P. Boisguérin, CRCN CNRS HDR ; S. Deshayes, CRCN CNRS ; E. Vives, MCU HDR ; K. Konate, IE CNRS, PhD) et 2 personnels non-permanents (E. Josse, IE-CDD et Luigi Clérat, Ph.D.) spécialisés dans le développement et l’optimisation de peptides ayant la capacité d’être internalisés dans les cellules afin de délivrer divers types de molécules (peptides interférents, siRNA, plasmides…). Ce rapprochement s’inscrit dans le cadre des objectifs de l‘équipe visant

2021-03-16T00:31:24+01:0016 mars 2021|

Le rôle de ces cellules dans le processus digestif

10/09/2020 : Dans une étude publiée dans l’American Journal of Physiology : Gastrointestinal and Liver Physiology, une équipe du laboratoire Matière Systèmes Complexes (N.Chevalier, Université de Paris / CNRS) et du laboratoire Phymedexp (S. Faure & P. de Santa Barbara) ont mis en évidence le rôle de ces cellules dans le processus digestif en se penchant sur l’intestin embryonnaire de poulet.  . Voir le communiqué du laboratoire MSC Voir le communiqué Amrecina journal of physiology

2021-03-15T01:50:12+01:0010 septembre 2020|
Aller en haut